https://load5.biz Vaccinations pendant la grossesse - NetDoktor - Maladies - 2021
Maladies

Vaccinations pendant la grossesse

Pin
Send
Share
Send
Send


La grossesse risque en principe d’endommager le fœtus par la vaccination. Par conséquent, vous ne devriez effectuer que des vaccinations vraiment urgentes pendant la grossesse. Au cours du premier trimestre de la grossesse, ne devez être vacciné que si cela est absolument nécessaire.

inoffensif

Les vaccins immunisés pendant la grossesse sont généralement inoffensifs. En règle générale, les femmes doivent toujours informer leur médecin avant la vaccination de leur grossesse existante, afin de pouvoir mettre en balance les risques potentiels et les bénéfices.

En principe, les vaccins morts contre les maladies suivantes sont autorisés pour les femmes enceintes:

• diphtérie
• TBE
• grippe
• Hépatite A et B
• coqueluche
• poliomyélite
• Méningocoques
• le tétanos
• la rage

Pour la plupart de ces vaccinations, cela dépend du cas individuel si l'administration du vaccin est également nécessaire (par exemple, parce que la femme enceinte est en contact avec des personnes infectées).

Cependant, une femme enceinte devrait toujours être vaccinée contre le tétanos, car le virus se trouve n'importe où dans le monde, partout dans le monde. De plus, la mère transmet ses anticorps anti-tétanos (anticorps) à l'enfant et protège ainsi le nouveau-né de l'infection. La plupart du temps, le vaccin contre le tétanos est renforcé en association avec le vaccin contre la diphtérie.

Depuis l'été 2010, la Commission permanente de vaccination (STIKO) de l'Institut Robert Koch recommande explicitement que toutes les femmes enceintes du deuxième trimestre de la grossesse (trimestre) soient vaccinées contre la grippe. En cas de risque accru pour la santé dû à une maladie sous-jacente, la vaccination est recommandée dès le premier trimestre.

critique

Les vaccins vivants sont encore capables de se reproduire dans une mesure limitée. Pour la mère, ils sont inoffensifs, mais l'enfant peut leur faire du mal. Les femmes enceintes ne doivent donc pas recevoir de vaccins vivants (tels que la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle) et ne doivent pas devenir enceintes avant trois mois après ces vaccinations.

En outre, certains vaccins morts ne doivent être administrés aux femmes enceintes qu'en cas d'absolue nécessité, par exemple en raison de voyages dans des zones d'endémie ou de contacts étroits avec des personnes infectées (par exemple, le vaccin anticholérique).

Globalement, les vaccins suivants sont considérés comme critiques pendant la grossesse:

• rougeole
• oreillons
• rubéole
• varicelle
• fièvre jaune
• choléra
• encéphalite japonaise
• typhoïde

Vidéo: Grossesse et vaccins : êtes-vous à jour ? - La Maison des maternelles #LMDM (Juin 2021).

Pin
Send
Share
Send
Send