Maladies

Inflammation osseuse

Pin
Send
Share
Send
Send


la inflammation osseuse est une infection bactérienne du cortex osseux ou de la moelle osseuse (ostéomyélite). Les symptômes sont généralement une douleur dans les os ou les articulations touchés, un malaise général et une matité. L'inflammation osseuse est traitée avec des antibiotiques, dans les cas graves avec une intervention chirurgicale. Dans le cas d'un traitement opportun, une guérison complète est généralement facilement possible. Lire toutes les informations importantes sur l'inflammation osseuse ici.

Codes CIM pour cette maladie: Les codes CIM sont des codes de diagnostic médical valables au niveau international. Ils se trouvent par exemple. dans les rapports médicaux ou sur les certificats d'incapacité. M86ArtikelübersichtKnochenentzündung

  • description
  • symptômes
  • Causes et facteurs de risque
  • Examens et diagnostic
  • traitement
  • Évolution de la maladie et pronostic

Inflammation osseuse: description

L'inflammation osseuse est une inflammation de la substance osseuse. En usage quotidien, le terme inflammation osseuse est généralement utilisé pour l'inflammation de la substance osseuse externe ainsi que de la moelle osseuse. Cependant, les médecins font plus spécifiquement la distinction entre une inflammation de la substance dure de l'os (ostéite) sans atteinte de la moelle osseuse et une inflammation de la moelle osseuse (ostéomyélite).

L'ostéite et l'ostéomyélite sont principalement causées par des bactéries (très rarement par des virus ou des champignons) et surviennent après des fractures osseuses (fractures), une intervention chirurgicale sur les os ou des infections. Outre le type de tissu infecté, l'inflammation osseuse et l'inflammation de la moelle osseuse diffèrent également par leur origine:

L'inflammation osseuse se produit lorsque les bactéries atteignent l'os de l'extérieur, par exemple dans le cas d'une blessure ouverte ou d'une plaie chirurgicale. Les os affectés dépendent exactement de la localisation du traumatisme causal. En revanche, l'inflammation de la moelle osseuse se produit lorsque des bactéries pénètrent dans l'os par le sang (inflammation de l'os hématogène). Les personnes touchées sont principalement la cuisse (fémur) et la jambe (tibia).

Inflammation osseuse: aiguë ou chronique

L'inflammation osseuse peut être aiguë ou chronique. Les principaux symptômes d'inflammation osseuse aiguë sont la rougeur, l'enflure, le réchauffement et la douleur dans la zone touchée. Il est d'abord traité avec des antibiotiques pour tuer les bactéries responsables. Dans certains cas, lorsque l'os est déjà gravement endommagé, une thérapie opératoire est nécessaire.

Sans traitement, une inflammation osseuse aiguë peut devenir chronique et le processus de guérison peut être extrêmement retardé. Dans les cas d'inflammation osseuse chronique, le corps tente de combattre même les bactéries en formant une sorte de capsule autour de la zone enflammée. Dans cette capsule, cependant, les bactéries vivent. Il y a une douleur et une mobilité restreinte dans l'articulation touchée. De temps en temps, l'intérieur de la capsule peut se vider à l'extérieur sous forme de pus.

Inflammation osseuse: fréquence

L'infection osseuse la plus courante est celle qui survient après la chirurgie. Il représente environ 80% de toutes les infections osseuses. Pour des raisons non encore élucidées, les hommes sont plus souvent touchés que les femmes.

Une inflammation de la moelle osseuse hématogène (également une inflammation endogène ou interne des os) survient surtout chez les enfants. L'infection osseuse externe (également une inflammation osseuse exogène ou externe) affecte principalement les adultes. L'inflammation osseuse aiguë se transforme en une forme chronique dans environ 10 à 30% des cas.

Forme spéciale: spondylarthrite

La spondylite est une forme particulière d'inflammation osseuse. Les os de la colonne vertébrale (corps vertébral) sont affectés par l'inflammation. La spondylite est généralement causée par la propagation de bactéries dans le sang et les médecins parlent de dissémination hématogène. Les patients ont une très forte fièvre et de fortes douleurs au dos, qui s’intensifient généralement la nuit et au cours de l’exercice. Les personnes touchées s'occupent généralement automatiquement du dos.

À la table des matières

Inflammation osseuse: symptômes

Entre une inflammation osseuse et une inflammation de la moelle osseuse, les symptômes peuvent en principe différer, car le type d'inflammation est différent.

Inflammation de la moelle osseuse: symptômes

L'inflammation de la moelle osseuse se concentre sur l'infection bactérienne. La plupart des personnes atteintes se sentent fatiguées et souffrent de malaise général et de fièvre. Après quelques jours, les premières douleurs articulaires et des membres apparaissent. Les signes externes d'inflammation ne sont pas encore apparents au début. Après seulement quelques jours, les zones touchées gonflent. De l'extérieur, un réchauffement significatif se fait sentir.

L'inflammation de la moelle osseuse affecte souvent le genou et le bras. Les membres enflammés sont également mous et douloureux. Si les articulations sont touchées par l'inflammation ou si l'inflammation se propage de manière dramatique dans l'os, cela peut entraîner une instabilité et des dommages irréversibles à la moelle osseuse. Chez les enfants, la fièvre peut monter jusqu'à 40 degrés. De plus, les frissons surviennent plus fréquemment chez les enfants.

Inflammation osseuse: symptômes

L'inflammation osseuse provoque également des douleurs. En outre, la zone touchée peut être enflée et présenter des rougeurs. Contrairement à l'inflammation de la moelle osseuse, le pus peut s'échapper lors de l'inflammation osseuse, permettant ainsi un diagnostic rapide.

Dans l'inflammation osseuse chronique, il y a toujours de longs intervalles sans symptôme. L'inflammation osseuse peut alors apparaître soudainement, montrant à nouveau chaque symptôme d'une infection aiguë à chaque éclosion.

À la table des matières

Inflammation osseuse: causes et facteurs de risque

L'inflammation osseuse et l'inflammation de la moelle osseuse sont principalement causées par des bactéries.

Les médecins divisent l'inflammation osseuse en fonction de la nature de leur formation:

Inflammation osseuse hématogène (endogène)

Lorsque les bactéries pénètrent dans l'os par le sang, une inflammation peut survenir. Cela se traduit par une inflammation de la moelle osseuse. Les bactéries peuvent en principe provenir de n'importe quelle infection bactérienne, telle qu'une infection de l'oreille moyenne, une infection de la mâchoire ou une amygdalite.

Inflammation osseuse post-traumatique (exogène)

Dans le cas d'une inflammation osseuse post-traumatique, les bactéries ont atteint les os de l'extérieur, par exemple via une blessure accidentelle ou l'infection d'une blessure d'une salle d'opération pendant l'opération.

Infection osseuse fortifiée

Au bord des vis ou des plaques introduites dans l'os lors d'une opération, le système immunitaire ne peut plus agir. Donc, ici, les bactéries peuvent se multiplier sans être dérangées - une infection osseuse propagée se produit.

Quelle que soit l'origine de l'inflammation, celle-ci peut en principe être provoquée par les agents pathogènes suivants:

  • staphylocoques
  • streptocoque
  • Autres types de bactéries telles que Salmonella, Haemophilus influenzae, Mycobacterium tuberculosis et Escherichia coli
  • Virus ou bactéries rares

Dans l'inflammation osseuse, la substance externe dure de l'os est affectée par l'inflammation, sans implication de la moelle osseuse. Premièrement, le périoste entourant l'os devient enflammé. À partir de là, les bactéries se propagent dans la couche d'écorce (Substantia compacta). Il peut également n'y avoir qu'une inflammation du périoste. Cependant, les médecins ne parlent plus d'inflammation des os, mais traitent cette constatation comme une maladie indépendante.

Chez les enfants, les zones de croissance des os longs du haut du bras et des cuisses sont particulièrement bien alimentées en sang, car les os se développent ici. Par conséquent, les bactéries peuvent s'y rendre plus facilement et déclencher une inflammation de la moelle osseuse que chez l'adulte. Une telle inflammation de la moelle osseuse peut se propager de l'intérieur vers l'extérieur. D'abord, seule la moelle osseuse (myélite) est infectée, puis le tissu osseux environnant (ostéomyélite). L'inflammation de la moelle osseuse affecte les enfants dont le système immunitaire est affaibli par une maladie sous-jacente, la malnutrition ou des médicaments.

Inflammation osseuse aiguë et chronique

En fonction du temps, les médecins font la distinction entre inflammation osseuse aiguë et chronique ou inflammation de la moelle osseuse. Une inflammation aiguë est causée par une attaque directe avec des bactéries. Une inflammation osseuse chronique peut se développer si le traitement commence trop tard ou s’il n’est pas correctement terminé. Dans la forme chronique, les symptômes apparaissent généralement par lots. Le corps forme autour des bactéries restantes une sorte de capsule. Les bactéries sont incluses dans cela, mais continuent à s'y multiplier sans être dérangées. De temps en temps, ils s'échappent dans un liquide purulent. Les facteurs de risque suivants augmentent le risque de développer une inflammation osseuse après une blessure ou une intervention chirurgicale:

  • malnutrition
  • la vieillesse
  • Nicotine, consommation d'alcool ou de drogue
  • insuffisance rénale
  • faiblesse du foie
  • fonction respiratoire insuffisante
  • Troubles immunitaires dus au VIH ou à un traitement immunosuppresseur
  • tumeurs malignes
  • Maladies systémiques telles que le diabète sucré ou l'artériosclérose
À la table des matières

Inflammation osseuse: examens et diagnostic

Si une infection osseuse est suspectée, le médecin de famille ou un spécialiste des maladies osseuses est la bonne personne à contacter. Lors d’un premier entretien (anamnèse), vous avez l’occasion de dire au médecin vos symptômes et vos plaintes avec exactitude. Cette information peut donner une première indication d'inflammation osseuse. Pour être plus précis sur votre cas et exclure d’autres conditions, le médecin peut vous poser des questions supplémentaires telles que:

  • Avez-vous davantage souffert ces derniers jours de symptômes de maladies telles que fièvre ou matité?
  • Avez-vous été opéré au cours des derniers jours ou des dernières semaines?
  • A quels endroits la douleur est-elle localisée?

Après l'anamnèse, un examen physique a lieu. Tout d'abord, le médecin examine les os ou les articulations qui font mal. Si une douleur liée à la pression apparaît ou si une tuméfaction ou une rougeur apparente devient visible, ceci est un autre signe d'infection osseuse.

En outre, du sang est prélevé et une photo de sang faite. L'augmentation des niveaux de globules blancs (leucocytes) et de la protéine C-réactive (CRP) indique une inflammation de l'organisme.

Si une articulation est particulièrement enflée, le médecin peut utiliser une aiguille légèrement plus épaisse que la collecte de sang pour effectuer une ponction articulaire. Dans ce cas, un échantillon du liquide articulaire est prélevé et la présence de certaines bactéries est vérifiée.

Avec des techniques d'imagerie telles que la tomodensitométrie (TDM) ou l'imagerie par résonance magnétique (IRM), l'inflammation osseuse peut être visualisée. À un stade ultérieur, des changements dans la substance osseuse sont également évidents sur une radiographie, mais pas à un stade précoce. Avec une échographie, on peut déterminer si d'autres tissus mous (par exemple des muscles) sont affectés par l'inflammation ou si un épanchement articulaire est présent.

Vidéo: Comment soigner L'INFLAMMATION CHRONIQUE (Septembre 2020).

Pin
Send
Share
Send
Send