Maladies

Ulcère de l'estomac

Pin
Send
Share
Send
Send


Carola Felchner

Carola Felchner est un auteur indépendant à lifelikeinc.com et un spécialiste de l'exercice et de la nutrition. Elle a travaillé pour divers magazines spécialisés et portails en ligne avant de devenir indépendante en 2015 en tant que journaliste. Avant son stage, elle a étudié la traduction et l’interprétation à Kempten et à Munich.

En savoir plus sur les experts de lifelikeinc.com ulcère de l'estomac (Medical Ulcer Ventriculi) est une plaie profonde dans la muqueuse gastrique. Il est généralement perceptible par une douleur abdominale supérieure. Les ulcères gastriques sont principalement causés par un excès d'acide gastrique. Souvent, une colonisation de la muqueuse gastrique est responsable de la bactérie Helicobacter pylori. Avec des médicaments, un ulcère gastrique peut généralement être complètement guéri. Découvrez, entre autres, quels facteurs de risque favorisent un ulcère de l'estomac, quels sont les signes d'alerte à surveiller et quel est l'aspect du traitement et du pronostic.

Codes CIM pour cette maladie: Les codes CIM sont des codes de diagnostic médical valables au niveau international. Ils se trouvent par exemple. dans les rapports médicaux ou sur les certificats d'incapacité. K29K25

Évitez le stress car c'est un facteur de risque pour les ulcères d'estomac.

Dr. med. Mira SeidelAperçu des articlesSulcère de l'estomac
  • symptômes
  • Causes et facteurs de risque
  • Traitement et prévention
  • Examens et diagnostic
  • Histoire et prévisions
  • prévention

Présentation rapide

  • Qu'est-ce qu'un ulcère d'estomac? blessure profonde dans la muqueuse gastrique; Les hommes et les femmes sont à peu près également touchés.
  • Causes: Infection par la bactérie gastrique Helicobacter pylori, perturbation de la vidange gastrique, perturbation de la production d'acide gastrique, certains médicaments, stress génétique, habitudes de vie défavorables (stress, alcool, etc.)
  • symptômes: Douleur abdominale supérieure, nausée, sensation de plénitude, perte d'appétit, selles éventuellement goudronneuses, anémie
  • complications: Saignement de l'ulcère, ouverture de l'estomac avec une péritonite
  • enquête: Entretien médecin-patient (anamnèse), examen physique, prise de sang, échographie, gastroscopie, test respiratoire
  • thérapie: traitement de la toxicomanie; en cas de complications
  • prévisions: bon pour le traitement précoce et le style de vie favorable à l'estomac
À la table des matières

Ulcère gastrique: symptômes

Les ulcères gastriques font partie des maladies gastro-intestinales les plus courantes. Encore plus souvent ne se produit que ulcère duodénal (ulcère médical duodeni).

Les ulcères gastriques et duodénaux causent généralement douleur oppressante ou brûlante dans la partie supérieure de l'abdomen (Épigastre = entre l'arc costal et le nombril). Les plaintes concernent souvent le fait de manger ou de boire. Cependant, les personnes atteintes d'un ulcère duodénal ont souvent mal à l'estomac vide (douleur à jeun) et la nuit. En revanche, une augmentation de la douleur peu de temps après avoir mangé est un ulcère typique.

En outre, vous pouvez anorexie, ballonnements, Nausées et vomissements aussi bien que perte de poids indiquer un ulcère gastrique. Certains patients développent également des signes de saignement d'un ulcère gastrique anémie (Anémie).

Certains ulcères gastriques ne causent aucune gêne. Ils sont alors souvent découverts par hasard lors d'un examen ou ne deviennent perceptibles que dans le cas de complications.

Rarement, le cancer gastrique peut déclencher des symptômes similaires à ceux de l'ulcère gastrique. La clarté apporte ensuite une gastroscopie, dans le cadre de laquelle on prélève un échantillon de tissu (biopsie) et histologiquement examiné.

Ulcère gastrique: complications

Certains analgésiques et anti-inflammatoires tels que l'acide acétylsalicylique (AAS), l'ibuprofène ou le diclofénac peuvent, d'une part, causer des ulcères d'estomac. D'autre part, s'ils sont pris régulièrement, ils peuvent supprimer le stimulus de la douleur afin que les personnes atteintes ne remarquent pas les symptômes typiques de l'ulcère gastrique. En conséquence, des complications inaperçues (graves) peuvent se développer.

La complication la plus courante des ulcères gastriques (et des ulcères duodénaux) est une Saignement de l'ulcère, Un signe possible de ceci est une chaise noire tachée (tabouret goudronneux). La couleur noire se développe lorsque le sang de l'ulcère est décomposé par le suc gastrique acide.

Parfois, le saignement de l'ulcère gastrique est si petit que les selles ne se décolorent pas. Cependant, une perte de sang persistante se traduit par une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang.

Si un ulcère gastrique saigne abondamment, la personne peut même vomir du sang (vomissements de sang ou hématémèse). C'est la vie en danger et doit être traité immédiatement!

Rarement un ulcère gastrique traverse la paroi de l'estomac dans la cavité abdominale. La nourriture et l'acide digérés peuvent pénétrer dans la cavité abdominale par ce trou péritonite (Péritonite). Les personnes touchées ressentent alors une douleur massive dans tout l'abdomen (péritonite) et attrapent de la fièvre.

La percée d'un ulcère gastrique est une urgence qui doit être traitée le plus rapidement possible!

À la table des matières

Ulcère gastrique: causes et facteurs de risque

Facteurs mentaux: "Avec tant de stress, vous aurez tôt ou tard un ulcère à l'estomac" - de tels avertissements sont entendus plus souvent. En fait, le stress dans un environnement professionnel ou privé semble augmenter le risque d'ulcère gastrique. Ceci est probablement dû au fait que le corps produit un excès d'acide gastrique tout en maintenant le stress tout en produisant moins de mucus protecteur.

Même les situations de stress aigu ou de choc et la dépression semblent favoriser le développement des ulcères gastriques. Cependant, ils ne sont probablement pas les seuls déclencheurs. Au contraire, ils ne fonctionnent que de manière combinée avec d'autres facteurs de risque.

Trop d'acide gastrique: Un ulcère gastrique se produit lorsque l'acide gastrique agressif et les facteurs de protection de la muqueuse gastrique (par exemple le mucus et les sels neutralisant l'acide) sont en déséquilibre. Si l'acide est trop fort ou si les facteurs de protection sont trop faibles, la membrane muqueuse est endommagée et un ulcère gastrique peut se développer. Par un tel déséquilibre enflamme d'abord la muqueuse gastrique (gastrite). Si l'inflammation persiste ou persiste, un ulcère gastrique peut se développer avec le temps.

Processus perturbés dans l'estomac: Des mouvements gastriques perturbés sont également suspectés de provoquer un ulcère gastrique. Si l’estomac défèque et qu’en même temps, plus d’acide biliaire retourne dans l’estomac, cela peut favoriser le développement d’un ulcère gastrique. On observe également une tendance accrue à l’ulcère chez les humains, qui ne produisent que des quantités réduites de la protéine qui répare la muqueuse gastrique.

C'est comme ça que l'estomac est construitL'estomac est un muscle creux recouvert d'une membrane muqueuse. Il protège l'estomac de l'acide gastrique. Pour la digestion dans l'estomac, la nourriture et l'acide de l'estomac sont mélangés et transportés par le muscle qui travaille ensuite vers l'intestin.

Colonisation avec Helicobacter plyori: Cette bactérie, qui ne craint pas les acides agressifs de l'estomac, est la principale cause de l'ulcère gastrique. La bactérie peut être détectée chez 75% des patients atteints d'un ulcère gastrique et jusqu'à 99% de tous les patients atteints d'un ulcère duodénal. Le germe de l'estomac n'est pas responsable d'un ulcère seul. Une ulcération n'est possible que si elle est associée à d'autres facteurs de risque. Ces facteurs de risque incluent l'utilisation de certains médicaments et des habitudes alimentaires défavorables (voir ci-après).

Inflammation de la muqueuse gastrique par une gastrite provoquée par une bactérie bactérienne, la couche de mucus protectrice est détruite par les germes. L'acide gastrique attaque maintenant directement la membrane muqueuse et un ulcère gastrique peut survenir.

Prendre certains médicaments: Les personnes qui prennent régulièrement des analgésiques et des anti-inflammatoires du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS ou AINS) sont particulièrement sensibles à l'ulcère gastrique. Ceux-ci comprennent des ingrédients actifs tels que l'acide acétylsalicylique (ASA), l'ibuprofène et le diclofénac. La combinaison de cortisone (glucocorticoïdes) et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens est particulièrement problématique.

Habitudes alimentaires et de vie défavorables: Le tabagisme, l'alcool et le café augmentent la production d'acide gastrique et augmentent donc le risque d'ulcère gastrique. Certains aliments (comme les aliments épicés) peuvent également irriter la muqueuse de l’estomac. Ce qui est toléré est individuel mais très différent.

Précharge génétique: Dans certaines familles, les ulcères gastriques sont fréquents. Ceci suggère l'implication de facteurs génétiques dans la formation de l'ulcère.

Autres causes: Les ulcères gastriques peuvent très rarement être également causés par des maladies métaboliques telles que l'hyperparathyroïdie (hyperparathyroïdie) ou une maladie tumorale (gastrinome, syndrome de Zollinger-Ellison). Même après des opérations majeures, des accidents ou des brûlures, des ulcères d'estomac peuvent se développer. Puisque dans ces situations différentes "réactions de stress" se produisent dans le corps, un tel ulcère gastrique est également appelé ulcère de stress. De plus, les personnes de plus de 65 ans et celles de groupe sanguin 0 sont plus susceptibles aux ulcères gastriques. En outre, chez les personnes qui ont déjà eu un tel ulcère, peuvent facilement en former un nouveau.

À la table des matières

Ulcère gastrique: traitement et prévention

La façon dont les médecins traitent un ulcère gastrique dépend principalement de la cause. Un facteur particulièrement important est de savoir si la bactérie gastrique Helicobacter pylori a été détectée dans l'estomac chez le patient. Si tel est le cas, le médecin prescrit un traitement contre l'ulcère gastrique antibiotiques un pour éliminer l'infection. Pour ce faire, la personne prend quotidiennement deux antibiotiques différents (clarithromycine et amoxicilline ou métronidazole) pendant sept jours. En outre, le médecin utilisera un médicament réduisant les acides (par exemple, un "Les inhibiteurs de la pompe à protons"). En tant que "protection de l'estomac", ils inhibent la production d'acide de l'estomac, de sorte que la membrane muqueuse attaquée puisse récupérer.

Le traitement antibiotique Helicobacter est appelé "traitement d'éradication de Helicobacter pylori". Il réussit chez plus de 90% des patients atteints d’ulcère gastrique ou duodénal. Dans de rares cas, cependant, les agents pathogènes de l'ulcère gastrique sont résistants à l'un des antibiotiques. Un traitement efficace contre les ulcères gastriques est alors plus difficile.

Si la bactérie Helicobacter pylori ne peut pas être détectée, aucun antibiotique n'est utilisé, mais uniquement des médicaments réduisant les acides, en particulier des "inhibiteurs de la pompe à protons". La thérapie est symptomatique. Cela signifie que cela ne fait que soulager les symptômes. Sans l'effet néfaste de l'acide gastrique, l'ulcère gastrique guérit habituellement de lui-même. En outre, il faut toutefois veiller à ce que la personne concernée évite complètement les substances et les aliments irritants pour l'estomac (alcool, café, nicotine) jusqu'à la guérison de l'ulcère gastrique.

Outre les inhibiteurs de la pompe à protons, les antihistaminiques H2 et les antiacides ont également un effet réducteur d’acide. En savoir plus sur les effets et l’utilisation de ces classes de médicaments dans le traitement de l’ulcère gastrique:

Inhibiteur de la pompe à protons ("protection de l'estomac")Les inhibiteurs de la pompe à protons bloquent une enzyme spécifique dans la muqueuse gastrique (H + / K + -ATPase = "pompe à protons"). Cette enzyme est très importante pour la production d'acide gastrique. En inhibant l'enzyme, la production d'acide gastrique est complètement supprimée pendant environ 24 heures. Étant donné que l'excès d'acide gastrique est une cause majeure d'ulcère gastrique, les inhibiteurs de la pompe à protons constituent une partie importante des thérapies. Ils sont généralement pris le matin, car l’enzyme à bloquer se forme principalement le matin. Des représentants typiques des inhibiteurs de la pompe à protons sont les ingrédients actifs oméprazole et pantoprazole.

H2 anti-histaminiquesLes antihistaminiques H2 tels que la cimétidine ou la ranitidine occupent les sites cibles de l’histamine, un important messager pour la formation et la libération de l’acide gastrique. Étant donné que la formation d'acide gastrique se produit principalement la nuit, les antihistaminiques doivent être pris la nuit. Dans certains cas, une dose supplémentaire par jour est nécessaire. Dans le cadre du traitement de l'ulcère gastrique, un antihistaminique H2 peut également être associé à un inhibiteur de la pompe à protons.

antiacidesLes antiacides ne sont que rarement utilisés dans le traitement de l'ulcère gastrique en raison de la bonne efficacité des inhibiteurs de la pompe à protons et des antihistaminiques H2. Ils lient l'acide gastrique et le neutralisent, mais n'inhibent pas la production d'acide gastrique. Un antiacide typique est l'ingrédient actif sucralfate.

Traitement de l'ulcère gastrique: gastroscopie

Une fois le traitement médical contre l’ulcère gastrique terminé, une gastroscopie est réalisée dans un délai d’environ six à huit semaines (gastroscopie). On vérifie si l'ulcère est vraiment complètement guéri.

En outre, une gastroscopie peut être réalisée pour traiter les complications: Si l'ulcère saigne, le médecin peut injecter une colle protéique spéciale (colle de fibrine) dans la plaie dans le cadre d'une gastroscopie afin de stopper le saignement.

Traitement de l'ulcère gastrique: chirurgie

Les ulcères gastriques sont rarement opérés de nos jours. Par exemple, avec une ébullition très têtue, il peut être utile de retirer une partie de l'estomac. En règle générale, le nerf vague (nerf vague) est également sectionné (vagotomie) afin de réduire la production d'acide gastrique.

Les complications d'un ulcère gastrique peuvent également nécessiter une intervention chirurgicale. Par exemple, une ouverture de l'estomac doit toujours être traitée chirurgicalement.

Pin
Send
Share
Send
Send