https://load5.biz Maladie de Reiter: cause, symptômes et traitement - NetDoktor - Maladies - 2021
Maladies

Maladie de Reiter

Pin
Send
Share
Send
Send


Maladie de Reiter est une maladie inflammatoire des articulations. La conjonctive de l'œil et l'urètre sont également touchés. La maladie de Reiter se développe à la suite d'une infection bactérienne. La maladie guérit souvent seule. Pour certaines personnes, cependant, il persiste pendant des années voire des décennies. Pour tout savoir sur les causes, les symptômes et le traitement de la maladie de Reiter, cliquez ici.

Codes CIM pour cette maladie: Les codes CIM sont des codes de diagnostic médical valables au niveau international. Ils se trouvent par exemple. dans les rapports médicaux ou sur les certificats d'incapacité. M02Résumé des articlesMorbus Reiter

  • description
  • symptômes
  • Causes et facteurs de risque
  • Examens et diagnostic
  • traitement
  • Évolution de la maladie et pronostic

Maladie de Reiter: description

La maladie de Reiter (syndrome de Reiter, maladie de Reiter) est une forme particulière d '"arthrite réactive". L'arthrite réactive est une maladie inflammatoire des articulations qui se développe après une infection bactérienne ("réactive"). Dans la maladie de Reiter, en plus des articulations, l'urètre, la conjonctive des yeux et parfois la peau sont également affectés.

Une à quatre pour cent des personnes qui développent une infection gastro-intestinale ou une infection des voies urinaires développent ensuite une maladie de Reiter.

Après avoir combattu l’infection bactérienne, le système immunitaire continue faussement à réagir avec les protéines restantes de la bactérie tuée. Les cellules immunitaires entrent avec les composés protéiques et provoquent une inflammation à différents endroits du corps. Les inflammations ne surviennent généralement que temporairement. Parfois, cependant, une maladie chronique se développe qui affecte les articulations ainsi que la colonne vertébrale.

Les personnes de tout âge peuvent contracter la maladie de Reiter. Les hommes à la peau blanche âgés de 20 à 40 ans sont les plus touchés. Dans les pays occidentaux, le nombre de nouveaux cas est légèrement supérieur à la moyenne mondiale d'environ trois personnes sur 100 000.

À la table des matières

Maladie de Reiter: symptômes

Dans la plupart des cas, les symptômes de la maladie de Reiter se manifestent environ une à deux semaines après l’infection. Cela enflammera un ou plusieurs joints. Les articulations du genou et de la cheville sont souvent touchées. Ils ont mal, sont rougis et ont surchauffé. Dans certains cas, l'articulation du gros orteil ou d'un orteil entier est également affectée.

En plus des articulations, les tendons et les fascias du corps peuvent également être enflammés. Le tendon d'Achille sur le talon est particulièrement commun. Cela fait particulièrement mal avec les mouvements du pied. Enflamme le tendon du pied, la marche est associée à une douleur intense. La lombalgie nocturne indique une inflammation de la crête iliaque. Certaines personnes souffrent de symptômes courants tels que fièvre, fatigue et perte de poids.

En outre, la conjonctivite des yeux se développe souvent. Elle survient d'un ou des deux côtés et peut même conduire à la cécité dans les cas graves.

Fièvre et douleur en urinant

Une inflammation de l'urètre se traduit par des mictions fréquentes et des douleurs en urinant. Parfois, le pus sort de l'urètre. Chez la femme, la vessie, les trompes de Fallope ou l'utérus peuvent également s'enflammer. Ensuite, il y a le danger de devenir stérile.

lésions cutanées

La maladie de Reiter peut entraîner différents changements cutanés. Ils se produisent souvent sur le prépuce du pénis. Le résultat est une petite rougeur arrondie avec un bord blanchâtre.

Les autres zones cutanées fréquemment touchées par le syndrome de Reiter sont les plantes des mains et des plantes, ainsi que les ongles. Les lésions cutanées peuvent ressembler au psoriasis, sous forme de nodules rougis ou de kératinisation de la peau. La muqueuse buccale est également partiellement affectée.

Une décoloration brunâtre peut se produire notamment sous la plante des pieds et dans la paume de la main. En quelques jours, ces zones de la peau s'épaississent et développent des élévations croustillantes, parfois bosselées. Dans ces bulles ou bosses, du liquide peut s'accumuler. Si les bulles éclatent, une croûte brunâtre se développe sur la peau.

Il y a souvent une salivation accrue et des dépôts sur la langue. Au fil des jours, une soi-disant langue de carte se développe à partir des dépôts, alternant des taches brunâtres ou blanches avec des taches toujours normales.

La moitié des patients ont également une légère inflammation du rein, alors que l'insuffisance rénale plus grave est rare. Le muscle cardiaque risque de s'enflammer. Cela provoque à son tour des arythmies cardiaques.

À la table des matières

Maladie de Reiter: causes et facteurs de risque

Comment exactement le syndrome de Reiter survient n'est pas clair. C'est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire réagit aux composants bactériens présents dans le liquide synovial. Par exemple, lorsque la membrane articulaire entre en contact avec les protéines de surface de certaines bactéries, elle réagit par une réponse inflammatoire.

Les personnes touchées sont génétiquement biaisées dans plus de la moitié des cas. Ils contiennent la molécule HLA-B27 dans le sang, responsable de certaines maladies rhumatismales. Les personnes à la peau blanche sont également touchées plus souvent.

À la table des matières

Maladie de Reiter: examens et diagnostic

Les antécédents médicaux fournissent un indice important de la maladie de Reiter. Si une inflammation des articulations après une infection des voies urinaires ou de l'intestin s'est produite, cela renforce la suspicion de la maladie. Parfois, les victimes signalent un nouveau partenaire sexuel dans les trois mois précédant les douleurs articulaires. Si les maladies rhumatismales sont connues dans la famille, le risque de syndrome de Reiter augmente également.

La détection de la molécule HLA-B27 dans le sang est une indication particulièrement importante de la maladie. En outre, il est examiné si les fonctions hépatique et rénale sont limitées par le syndrome de Reiter.

Les examens radiologiques des articulations touchées et des sections de la colonne vertébrale fournissent des informations plus détaillées sur la manifestation de lésions articulaires causées par la maladie de Reiter. Pour assurer le diagnostic, un frottis du tractus urinaire doit être effectué. Ici, vous pouvez souvent détecter les bactéries responsables de la maladie. L'urine est également utilisée pour diagnostiquer le syndrome de Reiter sur des bactéries, des cellules inflammatoires et des lésions rénales.

Parfois, une articulation touchée doit être percée pour examiner plus précisément l'épanchement qui se forme lors d'une inflammation. Un ECG et un échocardiogramme (échographie cardiaque) devraient éliminer le fait que la réaction auto-immune a également affecté le cœur.

Vidéo: Conférence Q. VENOT, G. CANAUD - Vaincre une maladie génétique rare: le syndrome dhypertroph (Mai 2021).

Pin
Send
Share
Send
Send